Pourquoi les aéroports annulent des vols

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi les aéroports annulent des vols

Message  Jose le Dim 20 Jan - 23:26

Aéroports : les vraies raisons d'annulation des vols en cas de neige

Le déneigement des pistes n'est pas la seule contrainte des intempéries qui peuvent paralyser un aéroport.


Le dégagement des pistes et des taxiways n'est que la face émergée des conséquences d'une chute de neige sur un aéroport. Mais cela reste néanmoins un vrai défi à relever. À Roissy-CDG, quatre pistes mesurent de 2 700 à 4 000 mètres. Il faut environ 45 minutes pour en déneiger une, selon douze scénarios possibles mettant en oeuvre jusqu'à 16 "trains-neige" pour traiter la bande sur 45 mètres de largeur. Au total, 213 machines et véhicules peuvent intervenir (Boschung, balayeuses, fraises, etc.), mis en oeuvre par une équipe hivernale comptant 1 300 collaborateurs. Sauf si la neige tombe à la fois de manière abondante et continue, la situation est gérable, mais la fermeture ponctuelle de piste et de taxiways lors du déneigement réduit la capacité de l'aéroport.

Autre conséquence, et qui entraîne une baisse de la fluidité du trafic : la mauvaise visibilité et la neige, lors de l'arrivée des avions, imposent un atterrissage automatique aux instruments, freinage sur la piste y compris. Cette procédure complexe nécessite notamment deux pilotes automatiques qui s'autocontrôlent et des équipages entraînés. En approche, alignés sur l'axe de la piste à trente kilomètres de l'aéroport, les avions sont habituellement séparés par deux minutes d'écart. En atterrissage tout temps, la marge passe à quatre minutes, ce qui divise par deux la capacité de l'aéroport. Annuler 40 % des vols, comme l'a demandé la Direction générale de l'aviation civile aux compagnies aériennes, permet donc de limiter l'encombrement. Reste que ces "arrivées tardives de l'appareil" se répercutent sur les vols qui repartent de l'aéroport.

Dégivrage obligatoire

Les vols au départ sont aussi pénalisés par les chutes de neige, car il n'est pas question de laisser un avion décoller avec seulement un centimètre de neige sur les ailes. Le poids supplémentaire, la dégradation du profil aérodynamique des ailes, le risque de blocage des commandes provoquent régulièrement des accidents. Le dégivrage est indispensable, une opération qui peut prendre dix minutes à une demi-heure selon l'épaisseur de neige et la taille de l'avion.

Il faut souvent prendre une file d'attente aux 18 aires spécialisées de dégivrage de CDG près des entrées de piste ou faire appel à un camion équipé d'une nacelle télescopique. Un mélange de glycol et d'eau à 80 °C est projeté par des lances sur les empennages. Là aussi, la réduction du trafic permet de mieux faire face à la situation. Un cycle infernal doit être évité quand les avions qui viennent d'être dégivrés attendent trop longtemps leurs autorisations de décollage devant la piste saturée. Pendant ce temps, leurs ailes se chargent de neige et il faut retourner à la case dégivrage...

Vitesse réduite pour les TGV

Enfin, réduire le nombre de vols prend aussi en compte les annulations de voyage décidées par les passagers face à la difficulté rencontrée pour accéder aux aéroports comme c'est le cas dimanche. Les équipages sont soumis aux mêmes contraintes et parfois défaillants, car tous ne sont pas logés dans les hôtels de la zone aéroportuaire.

À Air France, les annulations de vol concernent essentiellement les courts et moyen-courriers. En effet, leurs destinations sont assurées plusieurs fois par jour et un vol toutes les deux heures plutôt que chaque heure sur Paris-Nice, Paris-Londres ou Paris-Toulouse suffit. La compagnie easyJet a choisi, elle, d'annuler tous ses vols dimanche matin pour mieux maintenir ceux de l'après-midi. Les allégements de programme ont moins de conséquence vers les villes également desservies par le TGV, Eurostar ou Thalys qui continuent à circuler à vitesse réduite. En effet, les rames peuvent être endommagées par la projection de blocs de glace à 300 km/h, un phénomène qui n'avait pas été prévu lors de la conception !

Source de l'article

-------------------------------------------
avatar
Jose
Fondateur du Forum
Fondateur du Forum

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 942
Date de naissance : 02/04/1967
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 50
Localisation : 60 - Oise
Emploi/loisirs : Dans l'aéronautique
Humeur : Toujours Cool

http://forum-prive-de-jose.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Record Visiteurs Uniques.
Record du 04 Mars 2013
Statistiques
Nous avons 11 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est darius1000

Nos membres ont posté un total de 982 messages dans 913 sujets