Quatre PV… en quatre minutes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quatre PV… en quatre minutes

Message  Jose le Lun 11 Fév - 15:58

Quatre PV… en quatre minutes

Un couple de Lagny (Seine-et-Marne) dénonce un abus de pouvoir après avoir été verbalisé à quatre reprises à l’aveugle par un policier hors de son rayon d’intervention.


Ce matin de décembre dernier, Benoît et Agathe, un couple de trentenaires de Lagny-sur-Marne, ont eu la désagréable surprise de découvrir quatre procès-verbaux dans leur boîte aux lettres. Des PV dits « à la volée » correspondant à quatre infractions que la jeune femme aurait commises fin novembre à Gonesse (Val-d’Oise)… en l’espace de quatre minutes seulement! Bilan : deux points en moins et 340 € d’amende.

Benoît et Agathe dénoncent un « abus de pouvoir ».
Si l’on en croit les avis de contravention, Agathe, qui se rendait sur son lieu de travail à Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise), a enchaîné les petites fautes de conduite. A 6h53, « changement de direction sans avertissement préalable », à 6h54, « conduite d’un véhicule à une vitesse excessive eu égard aux circonstances », puis à 6h55, « conduite en marche normale sur une voie de gauche » et enfin à 6h56, « conduite du véhicule sans laisser une distance de sécurité suffisante ».
Des explications difficiles à obtenir
Outre le laps de temps extrêmement réduit entre ces verbalisations, Benoît s’étonne de certaines incohérences. « On reproche à ma compagne de rouler trop vite… puis, la minute qui suit, trop lentement », s’étrangle-t-il. Il relève aussi que le matricule de l’agent verbalisateur indiqué sur les PV prouve qu’il est rattaché au département de la Seine-Saint-Denis alors que les infractions ont eu lieu dans le Val-d’Oise. « C’est complètement anormal, confirme un officier de police du département concerné. Car s’il n’est pas sur son territoire de ressort, l’agent doit rédiger un rapport mais pas dresser de simples PV. »

Pourquoi un policier de Seine-Saint-Denis a-t-il officié dans un département voisin? Et dans quelles circonstances ces PV ont-ils pu être établis? « Le matériel nécessaire à la verbalisation électronique ne peut pas être emporté à domicile par les fonctionnaires », précise une source policière. Difficile donc de trouver une explication à ce que le couple considère comme « de l’acharnement ». Ministère de l’Intérieur, préfecture de police de Paris, préfecture de Seine-Saint-Denis, tribunal de police du Val-d’Oise…

Nulle part, on ne donne de justification officielle. « C’est un cas troublant », reconnaissent des officiers. « Le collègue était peut-être mal luné », s’amuse un autre.
Pour obtenir des explications, Benoît et Agathe, eux, ont demandé un entretien au commissariat de Gonesse : « Nous avons été reçus dans un couloir par un officier. Il nous a dit que le seul moyen de contester était la voie habituelle : le tribunal de police de Rennes (NDLR : compétent en la matière)… »

Une procédure confirmée par un officier du ministère public, chargé des contestations. Il assure par ailleurs que « dans ce cas précis, la contestation sera sans doute accordée parce que trop de détails rendent ces PV caducs! »

Source de l'article

-------------------------------------------
avatar
Jose
Fondateur du Forum
Fondateur du Forum

Masculin Bélier Chèvre
Messages : 942
Date de naissance : 02/04/1967
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 50
Localisation : 60 - Oise
Emploi/loisirs : Dans l'aéronautique
Humeur : Toujours Cool

http://forum-prive-de-jose.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Record Visiteurs Uniques.
Record du 04 Mars 2013
Statistiques
Nous avons 11 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est darius1000

Nos membres ont posté un total de 982 messages dans 913 sujets